DES RUINES ÉMERGENT LES RÊVES

        L’espace vacant est là, comme un immense terrain de jeu où il est encore possible de flâner à l’abri des regards et des lumières de la ville, de s’y raconter des histoires et de laisser place à la rêverie et à l’utopie. Ici il est possible d’imaginer la ville autrement et de laisser fleurir mille projets et envies.

 

La ville de Berlin, dont le paysage n’a cessé de d’évoluer au cours des dernières décennies, change de plus en plus vite. Son coeur semble battre au rythme des coups de pelleteuses et les métamorphoses sont souvent douloureuses. 

 

Une douce mélancolie flotte dans l’atmosphère et chacun semble emprunt de la nostalgie d’un passé qui s’éloigne peu à peu, et de celle d’un territoire dont il ne connaissait parfois même pas les contours. Dans un paysage de chantier, de grandes silhouettes à la géométrie découpée rappellent comme des signaux que les rêves émergent ici des ruines.

 

Dans une promenade méditative, cette série explore la ville de Berlin et ses lieux en transitions, afin de figer ce qui n’aura duré qu’un instant et tenter de laisser percevoir ces espaces où rêve et liberté côtoient les vestiges nostalgiques d’une époque révolue. 

Text

/